Avant saison : PSG

Ibra_Maillot

 

Paris-SG, entrée dans une autre dimension.

 

Trois semaines après l’officialisation de sa signature à Paris, « Ibra » s’apprête à faire ses premiers pas, avec ses nouveaux coéquipiers, dans le championnat français, à deux jours de la réception de Lorient.

 Un peu plus d’un an après l’arrivée des nouveaux actionnaires de QSI dans le club de la capitale, Paris attendait une star de renom, capable de faire passer ce club dans le monde des clubs « stars ». Avec l’arrivée des pépites, J.Pastore, E.Lavezzi ou encore M.Verrati, il manquait cependant des joueurs, capables de faire parler et connaître ce club au niveau international. Il y a d’abord eu les échecs avec Pato, Tevez et Beckham cet hiver, poussant à faire croire bon nombre de personnes qu’aucune pointure de renom allait un jour signer à Paris.

Et puis il y a eu ce mois de juillet si fou pour le club de Carlo Ancelotti. D’abord l’officialisation du transfert de T.Silva (enfin !) , considéré comme le meilleur défenseur du monde par les spécialistes.

Décryptage sur un marché des transferts qui fait passer le Paris-Saint Germain dans une autre dimension.

 

Après le gros coup réalisé avec la signature de Silva, recruté pour près de 50 millions d’euros, il manquait toujours à l’effectif, déjà bien étoffé du coach italien, un buteur, un vrai. Un attaquant capable de faire la différence et de tuer les matchs, défaut récurent auquel Paris a failli l’année passée avec Gameiro et Hoarau.

Pour remédier à cela, Leonardo avait dans ses petits papiers Z.Ibrahimovic depuis de longues semaines. Le géant suédois (1m95), avait d’abord refusé le club de la capitale, trouvant la ligue 1 trop ennuyeuse, pas assez attrayante pour un joueur de son calibre.

Mais après les signatures de Lavezzi et de Silva, l’ancien milanais semblait avoir changé d’avis, et avoir été convaincu par le projet des quatariens, avec un très beau salaire à la clé tout de même (14 millions d’euros par an !!).

Quelques jours après de longues négociations et de discussions, Ibra est finalement tombé d’accord avec Paris.

En arrivant le 17 juillet au soir à l’aéroport du Bourget, le grand technicien a pu se rendre compte de la folie née autour de sa signature. En effet ce n’est pas moins d’une centaine de supporteurs parisiens à l’avoir attendu.

Le lendemain c’est le double voire le triple de fans à vouloir l’apercevoir à la sortie de sa visite médicale !

Dans l’après midi, les dirigeants parisiens avaient donné rendez-vous aux journalistes au Parc des Princes dans une salle de presse pleine à craquer comme jamais, et près de 500 inconditionnels parisiens à attendre à l’extérieur du stade. Puis près d’un millier au Trocadéro et à la boutique du PSG sur les Champs Elysées, incroyable !

 

Plus tard Ibrahimovic déclarera se rendre compte d’une telle folie autour de son arrivée à Paris, au contraire des fans qui n’arrivaient pas à croire à de telles arrivées après avoir connu tant de galères avec l’ancien actionnaire.

Leonardo, qui a déclaré le marché parisien clos, a montré à tous ses détracteurs qu’il était capable de faire signer des stars à Paris. Montrant au passage aux actionnaires le potentiel de ce club d’attirer des grands noms.

Avec ces signatures, le club de la capitale est donc passé dans une autre dimension, comme le voulaient les actionnaires. Double bénéfice avec de tels joueurs, les résultats tout d’abord, et aussi un retour sur investissement évident grâce au marketing par exemple. Paris commence peu à peu à acquérir une renommée internationale sur le papier, en attendant peut être de tout rafler dans quelques mois, quelques années au niveau trophées…

Au total, l’effectif du PSG 2012/2013 semble bien équilibré.

Tant en quantité, avec des postes doublés partout, eu égard aux nombreux objectifs visés (Titre, beau parcours en LDC, une Coupe nationale …) qu’en qualité, avec un mélange de joueurs en progression et d’éléments d’expérience rompus aux combats européens.

Maintenant, entre le papier et le terrain, il y a toujours une marge d’incertitudes. Complémentarités techniques et humaines, mise en place d’un fond de jeu, gestion des égos et de la concurrence, blessures…

On ne voit quand même pas ce qui pourrait empêcher Paris d’être champion cette année, tant l’écart se creuse avec des rivaux en situation financière difficile et plus vendeurs qu’acheteurs.

Quant à l’Europe, c’est une autre paire de manche, face à des valeurs déjà bien établies. Mais le PSG/QSI a tout pour y faire rapidement sa place. Dès cette année ? C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

 

 

Equipe type :

Sirigu – Jallet, Thiago SilvaAlex (Sakho), Maxwell – Thiago Motta, Sissoko (Matuidi)- Lavezzi, Pastore, Ménez (Nenê) – Ibrahimovic’

 

Tom Masson

@MassonTom1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s