OM-PSG

om psg

 

Marseille tient le coup

 

On promettait un match bouillant et une opposition serrée entre les deux plus grands clubs français. Contrairement à ce qu’on aurait pu penser, les deux équipes ont rendu le spectacle que l’on attendait.

Les deux buts d’Ibra, encore et toujours, n’auront pas suffit aux parisiens pour ramener les trois points. (2-2)

Gignac, lui aussi double buteur, a permis aux olympiens de tenir le choc, et ainsi conserver leur fauteuil de leader, toujours avec trois points d’avance sur leurs adversaires du soir.

Les deux équipes se sont séparées sur un partage des point assez logique, à la suite d’une première mi-temps d’une grande intensité, et d’une seconde beaucoup plus calme.

 

19 ans après, marseillais et parisiens se retrouvaient pour une opposition, leader-dauphin. Dans une ambiance à couper le souffle, malgré les travaux actuels qui amputent le stade de près de 20 000 places, les deux équipes nous ont offert une partie d’un bon niveau.

Une rencontre exceptionnelle marquée par 15 minutes, toutes aussi exceptionnelles. 15 minutes, durant lesquelles les quatre buts ont été marqués.

Gignac a tout d’abord ouvert le score, sur une de ses spéciales du droit, se jouant de Jallet, à l’aide de crochets à gauche puis à droite, l’ancien toulousain a ouvert le score d’une belle frappe croisée. (9ème). Le numéro 9 marseillais, a par la même occasion, montré à tous ses détracteurs, qu’il était bien revenu à son meilleur niveau. Gignac, que l’on retrouva 15 minutes plus tard, sur une belle tête pour l’égalisation marseillaise, profitant d’un laxisme effrayant d’Alex, sur un corner de Valbuena. (33ème). Deux buts, qui portent son total à cinq, après huit journées.

Des chiffres paradoxaux, puisque Gignac n’a marqué qu’une seule réalisation en 21 matchs de championnat. Tout le monde attendait ce duel Gignac-Ibra, et le français n’a pas démérité, loin de là.

Mais Ibrahimovic a une nouvelle fois prouvé au football français et européen, qu’il est bien l’un des meilleurs joueurs du monde.

En deux minutes, il a su renverser le fil du match, en inscrivant deux buts venus d’ailleurs. À la 21ème minute, sur un corner de Maxwell, prenant le meilleur sur NKoulou, il marque d’un but de la… Malléole ! Un geste qui n’est pas sans rappelé un coup de teakwondo, dont lui seul a le secret. 1 minute plus tard, le génie suédois récidive. Coup-franc obtenu aux 25 mètres, et c’est alors qu’il déclenche une frappe surpuissante qui bénéficie il est vrai, d’une défaillance dans le mur, où Valbuena laisse passer le canon de Zlatan. Une frappe, chronométrée à une vitesse de 100 km/h !

Un nouveau doublé, qui porte son nombre de réalisations à 9 buts, après seulement 8 journées… Avec plus de réussite, il aurait-même pu inscrire son premier triplé sous le maillot parisien, s’il n’avait pas été un peu court sur un centre de Menez, à la 72ème minute.

Contre toute attente, les marseillais ont tenu le choc, et avec la manière en plus. Les protégés d’Elie Baup, ont fait le jeu pendant quasi l’intégralité du match. Des joueurs auteurs d’un pressing incessant, ne laissant aucun espace aux parisiens.

Un pressing victime de l’absentéisme de Pastore. Le prodige argentin, fantomatique, a alterné entre mauvaises passes, ballons perdus, et occasions manquées. Une nouvelle prestation catastrophique pour « El Flaco », qui remet en question sa présence dans le 11 type parisien.

 

 

Une semaine après leur déroute à Valenciennes, les olympiens ont fait comprendre au football français que ce n’était qu’un accident. Emmenés par un Ayew et un Valbuena des grands soirs, ils auront tout fait aux parisiens, exerçants même une domination étouffante en seconde période. Amalfitano aurait du être exclu par deux fois, pour deux gestes à bannir d’un terrain de foot, notamment une claque sur Matuidi.

 

Maintenant, parisiens et olympiens vont pouvoir se reposer pendant la trêve internationale. Marseille reste premier avec trois points d’avance. Les parisiens, le savent, ils ont encore beaucoup de travail sur le chemin vers la gloire…

 

 

Tom Masson

@MassonTom1 .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s