J’aime : Les français jouent l’Europa League

lyon

Et si les Francais se mettaient à l’heure européenne ?

Trois clubs français sont encore en Coupe d’Europe. Le Paris saint-Germain, en Ligue des Champions, ainsi que Lyon et Bordeaux en Europa League. S’il y’a bien une chose – hormis les résultats – qui peut faire plaisir, après avoir visionné ces trois matchs,  c’est l’envie certaine que mettent ces clubs dans ces compétitions. Bien sûr, la motivation pour les joueurs parisiens n’a pas dû être compliquée à trouver mais tout de même.

On se souvient tous, de ces entraîneurs de Ligue 1, qui faisaient passer le championnat avant tout. Moi je veux bien, mais quand tout un collectif  se bat pour décrocher une place européenne, quel est l’intérêt de ne pas jouer la compétition à fond ensuite ? Un intérêt financier me diriez-vous, je suis d’accord. Toutefois, même en empochant quelques millions en droits TV avec une cinquième place, les équipes françaises auraient beaucoup plus à gagner en se motivant pleinement pour la C3.

Je vais évidemment mettre la Champions League de côté, qui, pour le coup était un des objectifs du clubs parisiens. Et puis ces dernières années avec le quart de finale marseillais en 2012 ou la demie lyonnaise en 2010, la France a été plutôt bien représentée.

Cela dit, c’est loin d’être le cas en Europa League, ancienne coupe de l’UEFA. Lille, Rennes, Marseille et même le PSG dans son temps, pour ne citer qu’eux, ont privilégié la Ligue 1.

Et pour une fois, ce n’est assurément pas le cas cette année. Jean-Michel Aulas, le président lyonnais, avait été un des tout premiers à dire pleinement qu’il trouvait la League Europa « fantastique » et que son club la jouerait à fond, quoi qu’il se passe.  Même son de cloche du côté de Bordeaux, où Francis Gillot avoue apprécier cette compétition, beaucoup plus qu’une coupe nationale.

A voir les précédents vainqueurs, ils ont sûrement dû se dire « Pourquoi pas nous ? ».  Et ça fait toujours un trophée de plus au palmarès et pas des moindres…

Donc Bordeaux après son nul à Kiev (1-1) et Lyon malgré sa défaite à Tottenham (1-2), conservent de grandes chances de se qualifier pour la suite de la compétition. Les parisiens, quant à eux, ont quasiment un pied en quarts de finale après leur victoire devant Valence (2-1) et peuvent espérer aller plus loin.

En espérant que chacun garde la même ligne directrice qui les a amené à ce stade de la compétition, on peut maintenant voir haut.

like

Tom Masson

@MassonTom1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s