Tour de France des clubs 2013 : MARSEILLE

payet

Dauphin surprise du Paris Saint-Germain l’année passée, L’OM a déjoué tous les pronostics alors qu’on ne donnait pas cher de sa peau. A l’aube de ce nouvel exercice, Marseille aborde une nouvelle saison avec un sentiment mitigé. D’un côté le club olympien se présente avec un effectif quasi-inchangé voire même renforcé, avec les arrivées respectives de Imbula, Mendy mais surtout Payet. De l’autre, le club a réalisé un préparation assez médiocre (du moins au niveau des résultats) avec seulement une triste victoire contre Lens (1-0) pour 4 défaites et un nul. 

A deux jours de la reprise, découvrez Marseille à l’occasion de notre huitième épisode du tour de France des clubs.

Le plus dur attend sans doute les marseillais. Après leur excellente saison l’année dernière, il leur faudra confirmer. Confirmer face au monstre parisien, mais aussi, face à un nouveau concurrent en la personne de l’ASM. Si l’on rajoute Lyon et Lille dans une moindre mesure, la lutte pour le podium risque d’être acharnée. Mais les marseillais y croient.

« Le championnat est plus relevé avec deux locomotives. Notre objectif, c’est de nous accrocher à elles et de terminer sur le podium« . Le message est clair, Marseille est ambitieux. Ambitieux, et ce, malgré les résultats en amical (voir plus haut), pour deux raisons. Tout d’abord, car les matches amicaux voient souvent des équipes aux niveaux de préparation bien différents s’affronter. Ce qui a été le cas de l’OM cet été. Deuxième raison, car un bon bilan en matches d’avant saison n’est pas synonyme de saison réussie, et inversement. Le club marseillais l’a prouvé l’année passée en accrochant une séduisante seconde place malgré des résultats moyens en amical (1 V, 3 N, 1 D). Et ça Vincent Labrune nous l’a bien fait comprendre.

Malgré tout, même si le président marseillais avoue « n’accorder aucune importance aux résultats de toutes ces rencontres« , certains contenus s’avèrent alarmant. 11 buts encaissés en 4 matches, c’est beaucoup trop. L’arrière garde olympienne a montré, durant quasiment tous les matches, d’étonnants signes de fébrilité. Contre la Sampdoria par exemple, les défenseurs, et surtout Mendes, se sont montrés passifs et particulièrement inquiétants. Toutefois, le retour de Diawara – qui a l’air de revenir extrêmement motivé – est une excellente chose pour le club marseillais. Autre point faible, l’attaque qui, avant le dernier match contre cette même Sampdoria (3-4), n’avait inscrit que deux pauvres buts. Manque de réalisme, trop de mauvais choix, Marseille semble avoir repris sur des bases similaires à celles de l’année passée, où le club avait terminé la saison avec seulement 42 réalisations au compteur.

Pour remédier à ce problème, Payet a donc été recruté pour renforcer un domaine offensif qui en avait bien besoin. Si Gignac a l’air, lui aussi motivé, il n’a pourtant inscrit qu’un seul but en 6 matches. Souvent isolé, l’attaquant international français a paru désabusé et a péché dans le dernier geste. Pourtant, ce ne sont pas les occasions qui ont manqué, ni les enchainements, mais à la fin Marseille ne marque pas. Elie Baup admet « qu’il y’a eu des choses intéressantes lors des matches amicaux, dans les enchainements notamment, mais qu’il faut mieux finir nos actions. » Payet de son côté, n’a toujours pas fait trembler les moindres filets. Sûrement en manque de repères et de confiance dans une équipe qu’il a rejoint il y a peu, il a tout de même été un des marseillais les plus percutants et son entente avec Valbuena est déjà perceptible. De bonne augure, donc.

Pourtant, la direction olympienne espère encore un nouvel attaquant, de façon à oublier pour de bon cette mauvaise habitude. Ce nouveau joueur pourrait bien s’appeler Saber Khlifa. Comme le révélait Eurosport hier, l’international tunisien devrait probablement s’engager du côté du Vieux Port. Avec ses 13 buts en 25 matches et sa capacité à jouer à gauche comme en pointe, il apporte à coup sûr un vrai plus à cette équipe marseillaise. Ce transfert (sous réserve de la visite médicale) scelle donc, pour l’instant, (d’autres joueurs pourraient arriver en cas de coups intéressants ou de départ) le marché estival marseillais et confirme par-ailleurs les non-venues de Gomis et Thauvin, pistes bien trop coûteuses pour l’OM.

Au final, cette saison est qualifiée de « charnière » à l’intérieur du club. D’une part car « ce sera la dernière année avant l’entrée dans le nouveau stade » et d’autre part en raison « de la qualité indéniable dont dispose l’OM cette année. Nous n’avons vendu aucun cadre et avons acheté malin. » Toujours sur sa lancée, le président Labrune a déclarait vouloir « s’installer parmi les meilleurs clubs français d’ici deux ou trois ans grâce à un groupe talentueux et uni qui aura muri. L’exemple à suivre, c’est Dortmund, qui a été champion d’Allemagne il y’a deux ans sans avoir les moyens du Bayern. »

Marseille est ambitieux, Marseille rêve de retrouver les sommets du championnats et s’en donne les moyens. Labrune espère lutter pour le titre d’ici deux ans. Cette année, avec un recrutement séduisant et un groupe soudé, l’OM pourrait bien avoir son mot à dire cette année. A condition de garder la même envie et de conserver la solidarité qui avait fait sa force la saison passée. Et on ne voit vraiment pas pourquoi ça ne fonctionnerait pas.

Précision : les propos tenus par Vincent Labrune sont tirés d’une interview accordée au journal L’EQUIPE jeudi dernier. N’ayant pas la possibilité de réaliser mes propres entrevues, je me suis permis d’utiliser certaines citations pour rendre crédible mon papier. Je tenais à m’en excuser et vous remercie par avance de votre compréhension.

Tom Masson.

@MassonTom1

Prochains Matches :

10 août : Guingamp-Marseille, 1ère journée de Ligue 1

17 août : Marseille-Evian, 2ème journée de Ligue 1

Possible équipe type (Khlifa sera probablement mis en concurrence avec Gignac et/ou Ayew):

compo om

Remerciements @Footballogue pour son coup de pouce et qui nous rappelle jours après jours, que, le FOOT EST UNE SCIENCE.

Demain dans le DERNIER épisode du TdF des clubs : PARIS SAINT-GERMAIN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s