Lettre ouverte à Jean-Michel Aulas

aulas

Monsieur Aulas,

Si je vous écris cette lettre, c’est avant toute chose pour vous faire part de mon inquiétude, mon agacement et de ma lassitude face à ce que devient l’OL et votre nouvelle communication plus que délicate depuis quelques semaines.

Une catastrophe européenne

Etrangement, je ne me réjouie pas de votre élimination hier soir. J’en suis davantage inquiet, même. Je ne comprends pas comment, l’instant d’une seconde, vous ayez pu penser que le foot français allait se satisfaire d’une telle catastrophe. Car la réalité est là, aujourd’hui plus que 2 clubs français sont engagés dans la plus belle des coupes. Cela signifie donc que l’OM et surtout le PSG se doivent de briller, afin de remonter un coefficient UEFA que votre club a longtemps tenu à bout de bras, rappelons le.

Mais cette période est très loin à présent. Hier, votre équipe s’est donc fait éliminer, par une jolie Real Sociedad, après avoir rendue une copie plus que pale. C’est d’ailleurs ce qu’il se passe à Lyon depuis plusieurs mois. Votre 3ème place en Ligue 1, la saison passée, fait quasiment office de miracle, tant l’Olympique Lyonnais a montré des signes de fébrilité et de faiblesse tout au long de l’exercice 2012/2013.

Alors vous savez comme moi que les miracles n’arrivent pas tous les jours. Et sur ces deux matches contre l’équipe espagnole, Lyon a pris le bouillon, soyons francs. A aucun moment (sauf éventuellement lors du premier 1/4h et encore), retournement de situation il n’y aurait pu avoir.

Une gestion et des choix qui interpellent

Mais plus que cette double confrontation, c’est plus votre gestion du club depuis 5 ans et certaines de vos sorties médiatiques qui me posent problème. Tout d’abord, votre mercato a été incroyablement mauvais. On a toujours du mal à comprendre ce qu’un Miguel Lopes fait dans le couloir droit et vous n’avez toujours pas recruté l’attaquant qui devait palier les départs de Lisandro, de Gomis et de Briand. Le problème, c’est qu’il n’y a plus un rond dans vos caisses. Et donc pour acheter, c’est quand même un peu compliqué… Mais le pire, c’est que vous allé bientôt rencontrer la nécessité de « brader » certains de vos joueurs lors des dernières heures du marché des transferts, dans la continuité de votre politique d’allégement de la masse salariale.

Car c’est un autre point qui m’interpelle. Comment, pendant plusieurs années (notamment sou l’ère Puel avec 150 Millions d’euros dépensés), avez-vous pu acheter autant sans équilibrer, ni même penser aux futures retombés catastrophiques que ces achats auraient eu sur la santé d votre club. Vous êtes quand même en poste depuis 1987, rappelons-le, et cette période d’après hégémonie parait un peu naïve de votre part. Surtout quand on connait les sommes avec lesquelles vous avez acheté des joueurs plus que moyens (Cissokho, Bodmer, Makoun… la liste est longue).

Résultat, le club paie cash ces erreurs. Finies les dépenses inutiles, votre unique but est de dégraisser une masse salariale qui en avait bien besoin. Le club est sur la bonne voie, certes, mais à mon goût au profit du plan sportif. En outre, je pense que l’équipé actuellement titulaire n’est pas assez performance et beaucoup trop jeune pour « jouer les premiers rôles en Europa League« , comme vous le confiez hier après le match. Elle n’est même capable de se battre pour un podium en Ligue 1. Les trois défaites consécutives, sans marquer le moindre but (première depuis 1991 !), ont soulevé des faiblesses sur votre défense et votre attaque qui ne seront, je pense, pas corrigées sans des renforts de poids. Sauf qu’à l’heure actuelle, Lyon affiche des pertes proches de 28 millions d’euros et la non qualification pour les phases de poule de la C1 pourraient coûter très cher. (environ 20 millions d’euros en moins. A titre de comparaison, Montpellier avait empoché 32M l’année dernière).

Un choix sur l’avenir

Reste que le travail que vous avez effectué et accompli depuis que vous êtes à la tête de ce club est admirable. Tant dans la gestion du club que sur le marché des transferts. Malheureusement, le modèle économique actuel ne permet plus de tels écarts et vous la payez au prix fort aujourd’hui. Les anciens cadres aux gros salaires sont, depuis plusieurs saisons, invités à quitter le navire les uns après les autres. Le souci, c’est qu’il n’y a plus de joueurs d’expériences dans votre 11 titulaire. Et vous savez sans doute mieux que moi qu’une Coupe d’Europe et un podium de Ligue 1 ne s’atteint pas avec une équipe si jeune.

Garde en est d’ailleurs conscient : « On ne peut pas empêcher des joueurs qui ont, pour certains, quinze matches de CFA et trois ou quatre rencontres de Ligue 1 d’expérience, d’avoir un peu d’appréhension. En Ligue des champions, on le paie cher. Le fait d’être jeune permet aussi de pouvoir être insouciant et de poser beaucoup de problèmes à l’adversaire. C’est ce que nous avions fait jusqu’à ce barrage aller… » Une histoire de casse tête qui ne prendra fin que dans 5 ans… Pour moi, vos sorties controversées et l’air hautain que vous empruntez depuis quelques semaines ne sont, en réalité, que le masque d’une inquiétude croissante. La mauvaise gestion du cas Gomis et les frondes contre le PSG l’année passée en sont les preuves.

Si vous lisez cette lettre, j’aurais sans doute droit à l’habituel « vous ne comprenez rien », mais espérons pour vous, et pour votre club, que la politique actuelle porte ses fruits d’ici « 4 ou 5 ans« , une fois votre nouveau Grand Stade livré et vos jeunes talents arrivés à maturité. Car hier, le club a définitivement tourné une page après avoir pris une leçon de football, contre un club au budget nettement inférieur. Et même si l’OL disputera sa 18ème Coupe d’Europe de rang, la saveur ne sera sans doute pas la même.

Sportivement,

Tom MASSON

@MassonTom1

Publicités

2 réflexions sur “Lettre ouverte à Jean-Michel Aulas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s