France-Australie : les Bleus font le plein de confiance

À quatre jour d’un match au combien important contre la Finlande, l’Équipe de France a fait le plein de confiance, et de buts, hier soir au Parc des Princes. Victoire un set à rien (6-0), Benzema a marqué.

20131012-184126.jpg

La promenade de santé qu’a effectuée l’Équipe de France hier soir n’aura sûrement pas enlevé tous les doutes et autres inquiétudes qui entourent ce collectif depuis plusieurs semaines, mais elle aura tout de même eu le mérite de permettre aux joueurs de faire le plein de confiance, à 4 jours d’un match décisif contre la Finlande.

Hier soir, les bleus retrouvaient donc le Parc des Princes, 6 ans après l’avoir quitté sur une défaite face à l’Ecosse (0-1). Face à une équipe australienne particulièrement faible, l’EDF a fait preuve de maîtrise, de sérénité et même d’automatismes. Car il faut bien le dire, match amical ou pas, nos sélectionnés ont déroulé.

Ce sont d’ailleurs les joueurs offensifs qui se sont fait plaisir. Surtout Ribery, Giroud, mais aussi Nasri, ont rendu une copie extrêmement séduisante. Le premier, toujours aussi performant après sa prestation en Géorgie, (NDR : il avait inscrit a doublé) et sur la lignée de ses sorties avec Munich, a une nouvelle fois régalé un public du Parc qui l’ovationna à sa sortie (63ème). Les supporteurs séduits, on peut le comprendre tant la prestation du français et son entente avec Evra ont régalé. Après avoir profité d’un penalty gracieusement offert par l’arbitre de la recontre – sifflant une main inexistante – pour ouvrir le score (8ème), il s’est transformé en dynamiteur pour délivrer trois passes décisives. Intouchable sur son cote gauche, il a survolé une partie où son jeu de passe en une touche de balle vers l’avant avec Nasri et Giroud fut palpable. Le prinicipal prétendant au ballon d’or a donc permis au gunner de scorer par deux fois, d’un lob astucieux et léché (15ème) puis d’un plat du pied droit (27ème), et à Benzema, grâce à un véritable caviar, de sceller le score (47ème).

Car ça restera peut-être comme le principal événement de cette soirée. Karim Benzema, 1222 minutes après son dernier but, a retrouvé le chemin des filets. D’abord hué à son entrée en jeu, il a ensuite été scandé par le Parc après avoir eu droit à « il a marqué, il a marqué » de la part des 38 000 personnes présentes hier au stade. Une belle image, qui ne masque pourtant pas une terrible réalité. Malgré son but, où, parfaitement servi par l’attaquant munichois, Benzema a juste à ouvrir son pied, le reste de sa soirée est pour le moins déconcertante. Mauvaise choix, des placements pas toujours judicieux, un manque de réussite criant qui prouve une nouvelle fois que l’attaquant madrilène est loin d’être en confiance.

Mais voilà, la soirée a toutefois été synonyme de réussite. 6 buts, du spectacle, du beau jeu et de belles actions, la fête fut totale. Alors bien sûr, les bleus se sont surtout contentés de gérer en deuxième période et aurait pu enfoncer un peu plus le clou par l’intermédiaire de Rémy notamment, transparent hier soir, mais on essaiera pour une fois d’être un peu optimiste. Il ne faut pas l’oublier, la route pour Rio est encore longue, et passe par une impérative victoire contre la Finlande pour espérer accrocher un statut de tête de série dans l’optique des barages. Toutefois, la cohésion en l’envie dégagée par les joueurs présents sur la pelouse m’ont séduit. Et pour une fois, j’ai envie de croire en notre bonne étoile. Allez les bleus.

Tom MASSON, au Parc des Princes.
@MassonTom1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s