Un week-end en Ligue 1 : Tops/Flops de la 34ème journée

J’ai aimé
Sochaux peut y croire

Sochaux-completement-relance_article_hover_preview

Pour la première fois de la saison, Sochaux s’en est allé chercher trois points à l’extérieur. A 4 journées de la fin, les lionceaux ne sont plus qu’à 2 points d’un maintien encore inespéré il y’a de ça quelques semaines. Grace à un but de Corchia et une solidarité sans faille, ils se donnent le droit de rêver. Un reve permis, à mon sens, grâce un homme : Hervé Renard. Le coach sochalien a su inculquer une dynamique et une énergie – dès son arrivée – qui est peut-être (enfin!) en train de payer. Si maintien ou non il y’aura, la mission de Renard à Sochaux aura été belle. Et j’ai envie de rêver avec eux pour que celle-ci devienne magnifique.

J’ai pas aimé 
Valenciennes : ça se crispe 

audelvafc2

Avec une valise prise, à domicile, par Nantes (2-6), les nordistes se rapprochent sérieusement d’une descente en deuxième division qui se fait de plus en plus inévitable. Et ils ne pourront sans doute pas compter sur leurs fans pour relever la tête. Ceux-ci ont après le match bloqué la sortie du bus des joueurs et des incidents joueurs-supporteurs ont éclaté. Dommageable pour cette équipe qui semblait marcher sur l’eau depuis l’arrivée de Waaris dans le nord. En cas de défaite samedi à Guingamp, la noyade deviendrait quasi-certaine.

La perf
Bordeaux se fait plaisir, pour rien

Bordeaux-enfonce-Guingamp_article_hover_preview

7ème, trop loin de l’Europe, déjà maintenus, les bordelais n’ont plus rien à jouer mais jouent, enfin, au foot. Une jolie victoire 5-1, pleine de maitrise et de réalisme, qui m’a beaucoup plu. Profitant des carences défensives de son adversaire du soir, tout juste qualifié pour la finale de la Coupe de France 4 jours plus tôt, les bordelais ont donné un peu de doré à une fin de saison bien terne. Reste à voir si le déplacement à Lille dimanche confirmera cette tendance. Pas sûr.

Le bide 
Montpellier : proche de la faute professionnelle

L-incroyable-finish-lorientais_article_hover_preview

Devant le match, j’ai cru assister à un film de science-fiction. Menant de 3 buts à la 87ème minute, les montpelliérains pensaient certainement avoir assuré leur maintien. Que nenni ! Impuissants de bêtise et de maladresse, ils ont laissé un Aboubakar (encore très affaibli par sa blessure) planter un doublé et laisser exulter un Moustoir qui n’en demandait pas plus. Le scénario est plaisant, les buts sont en rendez-vous mais je n’arrive pas à comprendre, comment Montpellier a t-il pu se permettre une telle désillusion. Avec l’occasion de valider son maintien dans l’élite, il a failli. Désolant.

Bonus :

berba-2589259-jpg_2229252

Je ne serai pas juste si je ne revenais pas sur le dimanche prolifique que nous a offert notre chère Ligue 1. Trop souvent j’ai critiqué les faiblesses de nos attaquants pour ne pas me réjouir des 26 buts en 5 matches dimanche. C’était beau. Mais le Marseille-Lille et son horrible 0-0 s’est taché de nous ramener à la réalité.

Tom Masson

@MassonTom1

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s