France – Honduras : les français à l’heure brésilienne

Au terme d’une victoire 3-0 pleine de maîtrise, les bleus ont parfaitement géré leur entrée en lice dans la compétition et prennent, dès la première journée, la premier place du groupe. Bon pour la confiance.

20140615-224945-82185670.jpg

Copyright FIFA

 

Les bleus ont surement assuré l’essentiel, ce soir, à l’issu de leur première rencontre face au Honduras. Une victoire, des buts, pas sûr que Didier Deschamps et ses hommes aient pu imaginer meilleure entrée en matière. Avec beaucoup de rigueur, du jeu et de l’assurance face à l’impact physique – parfois à la limite du correct – imposé par leurs adervsaires, les bleus prennent donc, déjà, la premiere place de ce groupe E.

Et finalement, ce match n’a pas eu grand chose de surprenant, par rapport à ce qu’on avait prédit depuis une semaine, mise à part, peut-être les problèmes de sono qui nous ont privé d’hymnes. Une équipe particulièrement physique, faible techniquement et très (trop) présente dans les contacts; Pogba, Valbuena et compagnie en ont fait l’amère expérience. Mais à pousser, à mettre autant d’engagements dans les duels, on se pousse parfois tout seul à la faute. Palacios, qui avait chatouillé les chevilles du milieu turinois quelques minutes auparavant, va en faire les frais, et commettre l’irréparable en concédant un penalty évitable. Deuxieme carton, pénalty; la double peine peut paraître sévère, mais Benzema ne se fait pas prier pour lancer les siens (1-0, 45ème). Les bleus ont donc fini par faire la différence, juste avant la pause, après avoir touché les montants par deux fois, sur une frappe de Matuidi (15ème) et une tête de Griezmann (23ème).

Après une première mi-temps difficile, où la défense hondurienne annihilait la grande majorité des tentatives d’approche tricolores, les francais ont complément maitrisé leur sujet. En supériorité numérique, l’attaque bleue va se créer beaucoup plus d’espaces et Benzema, en totale difficulté dans l’animation et dans la création lors du premier acte, va en profiter. Sur une jolie ouverture de Cabaye, le numéro 10 français va voir sa demie-volée du gauche, repoussée par le poteau, finir au fond des filets grâce à une légère faute de main du gardien adverse (2-0, 48ème). En ayant le mérite – et la réussite (but validé par la goal-line techonology) – de faire le break au retour des vestiaires, la France va ensuite globalement gérer et déclencher des mèches dès que l’occasion se présentait.

Reprenant une frappe contrée de Debuchy, Karim Benzema va ainsi inscrire un doublé grâce à un tir puissant sous la barre, imparable pour le portier du Honduras (3-0, 72ème). Si Benzema, encore lui, aurait encore pu enfoncer le clou (55ème), tout comme Valbuena (57ème) et Matuidi (64ème) après lui, l’Equipe de France peut ressortir de ce match avec le sentiment du travail bien fait. Une victoire pour un match d’ouverture, première depuis 1998 en Coupe du Monde, des buts et le plein de confiance pour la suite de la compétition. La prochaine étape, c’est vendredi où il faudra manier avec subtilité le rempart suisse pour – quasiment – s’assurer une place en huitièmes. Allez les Bleus.

 

Tom MASSON.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s