Corée du Sud – Algérie : Les algériens en démonstration

Au terme d’un match d’une grande qualité et d’un spectacle exceptionnel, les Algériens, emmenés par un Feghouli euphorique, ont battu une pauvre équipe sud-coréenne 4-2. Ils prennent une sérieuse option pour la qualif en huitièmes de finale.

 

20140622-224739-82059969.jpg

Copyright FIFA

 

C’est peut-être une performance salvatrice pour la suite de la compétition, que viennent de réaliser les algériens ce soir. En s’imposant assez largement (4-2) devant une très (trop) faible équipe Sud-Coréenne, les Fennecs ont pris une sérieuse option pour la qualification en huitièmes de finale.

Car 32 ans après, l’Algérie a de nouveau gouté aux plaisirs du succès en Coupe du Monde. De sucrait, en s’imposant de pareille manière, les algériens ont surtout répondu aux critiques et aux railleries dont ils étaient victimes depuis leur défaite sans saveur face à la Belgique (0-1).

Métamorphosée, cette équipe a montré un allant offensif assez inattendu et une vitesse dans les phases d’attaque plus que remarquable. En première mi-temps, ils n’ont laissé aucun répit à leurs adversaires, ces derniers complètement étouffés par le pressing algérien. Résultat, 12 tirs à 0 en première MT, couronnés de 3 buts plutôt jolis. Slimani, d’un ballon piqué aussi subtil que réussi (26ème, 1-0), suivi d’une tête d’Halliche sur corner (28ème, 2-0), ainsi que Djabou d’un plat du pied gauche imparable (38ème, 3-0) ont offert à leur sélection un avantage déjà décisif, au moment de regagner les vestiaires.

Incapables d’inquiéter ne serait-ce qu’une seule fois Rais et la défense algérienne en première période, les sud-coréens vont revenir lors du deuxième acte avec de nouvelles intentions (encore heureux, me diriez-vous). Des intentions tardives certes, mais payantes puisque Soo est venu redonner foi à un stade aux trois quarts coréens (50ème, 3-1). Malheureusement pour eux, Rais va doucher cette vague d’espoirs en sortant un arrêt décisif, sur la seule action où les asiatiques étaient parvenus à apporter frissons et dangers sur la cage adverse. Le tournant du match, peut-être. Parce qu’en empêchant la Corée du Sud de revenir à un petit but d’écart, il va surtout permettre aux siens de l’augmenter encore un peu plus, cet écart. Une minute plus tard, au terme d’une action collective magnifique, Brahimi trompe S-R Jung d’une frappe du gauche (4-1, 62ème). Le but de Kooà 20 minutes de la fin est anecdotique; l’Algérie n’aura pas eu à beaucoup trembler ce soir, dans un match qu’elle aura contrôlé de bout en bout.

L’Algérie a donc peut-être fait le plus dur dans ce groupe, et se relance de la plus belle des manières dans la course aux huitièmes. Reste qu’il faudra rester humble et prudent, au moment d’affronter la Russie dans une finale du groupe. Même si un petit nul suffit à leur bonheur, il faudra veiller à ce que le « One, Two, Three, Four; on est les plus forts » ne se transforment pas en un billet de retour direct pour Alger. Mais en réitérant une pareille performance, les Fennecs ne devraient pas avoir trop de problèmes à rejoindre les huitièmes, 32 ans après avoir atteint ce stade pour la dernière fois.

 

Tom Masson.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s