Allemagne – Algérie : Fin de l’aventure pour les Fennecs

A l’issue d’un match disputé et arraché face à une valeureuse équipe algérienne, la Nationalmannschaft s’est finalement qualifiée au bout des prolongations (2-1). Ils retrouveront l’Equipe de France en quarts de finale.

20140701-003329-2009767.jpg

Copyright FIFA

Ainsi va la vie d’un favori dans cette Coupe du Monde… C’est presque la généralisation qu’on aurait envie de faire, après les 6 premiers huitièmes de finale de ce mondial brésilien. A son tour, l’Allemagne aura été bousculée, malmenée, parfois dominée (oui, oui !), mais finalement, elle est parvenue à se qualifier. Comme les 5 autres favoris avant elle.

Ce soir, face à une équipe d’Algérie solidaire, particulièrement généreuse et combative comme jamais, l’Allemagne a eu très chaud. En première période, elle aurait même pu (du) rentrer aux vestiaires avec un score défavorable. Alliant rapidité technique, vivacité athlétique et jeu offensif brillant, les algériens ont longtemps regardé les allemands dans le blanc des yeux, faisant un peu plus que leur résister. Il aura fallu des interventions de Neuer pour sauver les européens. Devant Slimani (9ème), Ghoulam (19ème) ou encore Mostefa (37ème), le portier bavarois a fait le job.

Les allemands ont néanmoins longtemps eu la possession, laissant l’Algérie apporter du danger sur contre-attaque. Une domination plutôt stérile en première MT, puisqu’à part des opportunités de Schweinsteiger (14ème) ou Ozil (37ème), la Mannschaft n’a pas beaucoup fait frémir un M’Bohli en état de grace.

Lors du deuxième acte, l’entrée de Schurrle va apporter davantage de vitesse et de percutions dans le jeu allemand. Dès lors, l’Algerie va se retrouver contrainte de se recroqueviller en défense et de se reposer sur un très, très grand gardien. Dans un jour exceptionnel, le portier algérien va ni plus ni moins dégoûter l’attaque adverse. Dans les airs, sur sa ligne, il va tout arrêter, comme si le ballon était aimanté à ses gants. Sa double parade devant Gotze est irréelle et marque le début du show M’Bohli (41ème). J’aurais pu vous citer plusieurs de ces occasions. Mais de la pluie d’opportunités que se créeront les allemands, je retiendrai surtout cette frappe de Muller et l’impressionnante parade qui en suivie (80ème).

Il va même offrir des prolongations aux siens, chose qu’on aurait qualifiée d’inespérée, 90 minutes plus tôt. Malheureusement pour eux, les allemands ont su gérer leurs efforts physiques lors du temps règlementaire, la maîtrise de la possession leur évitant de courir à tout va. Des le début des premières 15 minutes, les algériens vont le payer cash. Schurrle, intenable après son entrée en jeu, va faire la différence et inscrire un but du droit (1-0, 90ème+2). M’Bohli frôle le ballon. Rageant. Beaucoup plus fringants, les allemands inscriront inscrire un deuxième but, anecdotique, par l’intermédiaire d’Ozil, pourtant assez médiocre ce soir (2-0, 120ème).

Mais les algériens ont sûrement gagné le respect de beaucoup de monde ce soir. Partageant une force morale impressionnante, ils vont même sauver l’honneur avec un joli but de Djabou en toute fin de match (2-1, 120ème+2). Si ce but ne sert pas à grand chose, il a le mérite de récompenser des algériens épatants.

Ils quittent la Coupe du Monde par la grande porte, après avoir fait vibrer un peuple qui n’en demandait pas tant. Leurs bourreaux, les allemands, continuent quant à eux l’aventure en s’offrant le droit de disputer un quart de finale bouillant face à la France. Et finalement, la maxime de Gary Lineker se confirme une fois de plus « Le football est un sport qui se jouent à 11, et à la fin, c’est l’Allemagne qui gagne« . Jusqu’à vendredi, en tout cas. Et cette rencontre tant attendue face aux français. On a hâte d’y être.

Tom Masson.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s