France – Nigeria : les Bleus montent dans le quart

Longtemps bousculée par une courageuse équipe nigérienne, l’Equipe de France a arraché une qualification pour les quarts de finale en toute fin de match, avec un but de Paul Pogba (1-0). Que c’était chaud. Ils affronteront en quarts de finale le vainqueur d’Allemagne-Algérie.

20140630-203547-74147910.jpg

Copyright FIFA

Je ne sais pas sous quelle bonne étoile avance l’Equipe de France depuis le début de la compétition. Mais le moins que l’on puisse puisse dire, après ce match au combien compliqué, c’est qu’elle est sacrément efficace. La France ne méritait peut-être pas de remporter un match pendant lequel elle aura paru diminuée, affaiblie, mais surtout déboussolée. Mais elle aura eu le mérite d’assurer l’essentiel : valider sa présence en quarts de finale.

Car voilà, un peu comme les Pays-Bas hier, les bleus ont su se booster et surtout se remobiliser pour aller chercher une qualif que tout un peuple attendait. Méconnaissable, elle doit surtout son salut en un homme : Antoine Griezmann. Entré peu après l’heure de jeu, en remplacement d’un Giroud transparent, il a apporté du rythme et de l’allant offensif à une équipe sans imagination. Créant un décalage indéniable, il aura offert plus de solutions au porteur du ballon avec ses appels tranchants et ses déviations délicieuses.

D’un coup, la France a paru plus sûre d’elle. Comme si elle avait retrouvé les valeurs et les garanties offensives qui avaient fait sa force face à la Suisse (5-2), et qui lui faisaient défaut depuis plus d’une heure. On a ensuite pensé que ces bleus n’arriveraient jamais à venir à bout de leur adversaire, comme si finalement, les Dieux du foot ne voulaient pas d’une France quart de finaliste. Benzema a d’abord vu sa frappe sauvée sur la ligne par Moses (70ème), avant que la barre ne sauve à son tour Eneyama, sur une frappe de Cabaye (78ème). Incroyable.

Longtemps décisif, notamment sur la seule occasion française en première MT, une reprise de Pogba (22ème) mais aussi sur des têtes de Benzema (79ème) et Griezmann (84ème) en seconde période, Eneyama va commettre une seule erreur dans ce match. Celle de trop. Sur un corner rentrant de Valbuena, le portier nigérien loupe sa sortie, et ne peut rien sur devant la tête lobée de Pogba (1-0, 79ème). Gros soulagement côté français, la différence est faite. 10 minutes plus tard, c’est encore Griezmann qui est l’origine du deuxième but français, un CSC de Yobo, qui s’est fait tromper par la pression de l’attaquant français (2-0, 90+3).

Parce que pendant 90 minutes, les français seront passés par tous les états. Fébriles en défense, trop mous au milieu de terrain et inexistants dans le pressing et la récupération, ils ont d’ailleurs frôlé la correctionnelle à de nombreuses reprises. Un but refusé pour un hors-jeu très limite (18ème), un penalty oublié après un ceinturage d’Evra (38ème), un carton rouge non sorti, un peu miraculeusement d’ailleurs, après un attentat de Matuidi (55ème) : les bleus ont eu TRÈS chaud.

Mais comme depuis le début de la compétition, ils s’en sortent, au mental. Si la prestation de ce soir aura donné de sérieuses sueurs froides aux supporters tricolores, la délivrance et la satisfaction n’en est pas moins belle. Et l’histoire est sûrement encore très loin d’être finie. Car la dernière fois que la France a perdu en quarts de finale c’était en… 1938 ! Allez les Bleus.

Tom Masson

Une réflexion sur “France – Nigeria : les Bleus montent dans le quart

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s