Brésil – Colombie : La Selecao dans le dernier carré

En venant à bout d’une équipe colombienne une peu timorée par rapport à ce qu’elle avait montré jusqu’ici, le Brésil s’est qualifié pour les demies finale de SON mondial (2-1). Il affrontera l’Allemagne, mardi pour une place en finale.

 

20140704-235856-86336170.jpg

Copyright FIFA

 

 

C’est un peu le paradoxe brésilien depuis le début de ce mondial. Sans séduire, parfois inquiétante, la Selecao s’est néanmoins imposée, une fois de plus. Au bord de la crise de nerf et de l’explosion sentimental après sa qualification miraculeuse face au Chili, la sélection brésilienne a fait retomber la pression, en battant la Colombie. Pour l’instant, en tout cas.

Mais une fois encore, une fois de plus, la soirée brésilienne n’aura pas été de tout repos. Pourtant, elle avait plutôt bien commencé. Capitaine touché au vif, Thiago Silva, étrangement seul à la retombée d’un corner de Neymar, est venu ouvrir le score sur la première occasion de la Selecao (1-0, 7ème). Lancés sur une dynamique – enfin – positive et poussés par un stade encore acquis à leur cause, les brésiliens ont sûrement montré leur meilleur visage depuis le début du mondial lors du premier acte. Percutants, ils ont longtemps buté sur un David Ospina impeccable qui a laissé un semblant de suspense à cette rencontre. Face à Hulk (20ème, 28ème), notamment, le portier colombien s’est imposé avec brio.

En seconde MT, les joueurs auriverde ont davantage joué la gestion, se contentant d’annihiler les tentatives d’offensives colombiennes et de jouer en contres (Fernandinho et Paulinho ont muselé à merveille un James impuissant), jusqu’à ce que David Luiz mettent les siens à l’abri. D’un coup-franc aux 30 mètres, le néo-parisien a mystifié le gardien niçois (2-0, 69ème).

Étrangement, une fois le break réalisé, les locaux ont commencé à reculer, comme apeurés et craintifs face à un retour colombien. Méconnaissable par rapport à ce qu’elle avait montré jusqu’ici, la Colombie s’est offert 10 minutes de suspense. Après une faute de Julio César sur Carlos Bacca, l’arbitre de la rencontre a sifflé un penalty – mérité – et parfaitement transformé par James (2-1, 80ème). Rués à l’attaque, les joueurs colombiens ont été trop timorés pour revenir dans ce match.

Si elle s’est offerte quelques sueurs froides après le but hors-jeu de Yepes (66ème) et la faute de son gardien qui aurait pu valoir un rouge, elle ne ressort pourtant pas indemne de ce match. Thiago Silva, pour avoir reçu un carton jaune évitable, sera suspendu pour la demie face aux allemands. Mais plus problématique, Neymar a quitté la pelouse sur une civière. Et quand Neymar souffre, c’est tout un pays qui retient son souffle. Jusqu’à la demie face aux allemands; rencontre qui promet bien des surprises…

Tom Masson

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s