Tour de France des clubs 2014 : SAINT-ÉTIENNE

Pour la première fois depuis 1993, les stéphanois ont fini devant leurs ennemis lyonnais en championnat, à l’issue de l’exercice 2013-2014. Double satisfaction, ils sont qualifiés pour l’Europa League et n’auront qu’un simple barrage à disputer pour rejoindre la phase de groupes.

Entre des matches amicaux prometteurs et un marché estival qui peine à s’enflammer, partez dans le Forez, à la découverte de Saint-Étienne, à l’occasion du 2ème volet du Tour de France des Clubs !

 

entrainement-etrat-30-06-14-4

Copyright France Bleu

 

Étrangement, l’intersaison stéphanois ressemble en de très nombreux points à celui de l’année passée. Il y’a un an déjà, le dossier de l’attaquant avait nourri toutes les interrogations possibles du côté de Sainté, lorsque Aubameyang pliait bagage pour Dortmund. Cette fois, c’est Brandao qui a quitté le chaudron pour rejoindre l’Ile de Beauté et Claude Makélélé dans la chaude ambiance de Bastia. Quasi acquis depuis le début de l’été, le départ de l’attaquant brésilien a enfin trouvé son point final, mais n’a toujours pas permis aux verts de renflouer leur attaque. Hoarau, annoncé à de nombreuses reprises, ne signera probablement pas en raison de son physique trop incertain. Si Christophe Galtier s’amusait à nourrir les rumeurs lui-même : « oui le dossier de l’attaquant avance bienIl serait prêté par un grand club et son profil pourrait s’associer avec celui d’Erding », le feuilleton de l’été des supporters stéphanois a sans doute pris fin, hier tard dans la soirée. Ricky Van Wolfswinkel (25 ans), attaquant néerlandais de Norwich doit signer son nouveau contrat dans la journée, sous réserve de la traditionnelle visite médicale. Probablement peu connu du grand public, cet attaquant sort d’une saison délicate avec le club anglais mais avait réalisé des prouesses, lorsqu’il jouait encore au Portugal, de 2011 à 2013, en plantant 28 buts en une cinquantaine de rencontres. Cette arrivée ne suscite pas la folie chez les fans, mais elle a au moins le mérite de désépaissir un minimum le brouillard dans lequel ils avançaient depuis le début de l’été.

Car il faut dire qu’on ne leur facilite pas la vie, depuis le début du marché des transferts. Le dossier de l’arrière gauche est usant à lui au point mort (Trémoulinas ne viendra pas), à tel point que Galtier a même pris la décision de descendre Tabanou d’un cran pour le faire jouer sur le flanc gauche de sa défense. Globalement satisfait par les différents préstations de l’ancien toulousain à son nouveau poste il a tout de même déclaré : « J’ai trouvé Franck un peu trop timide à PortoJ’attends de lui qu’il apporte plus de centres ». Et une décision devrait être prise avec le joueur dans les prochains jours.

Du coup, ce n’est pas la folie à l’étage des arrivées non plus. Avant l’annonce de l’arrivée de Van Wolfswinkel, hier soir, Kevin Monnet-Paquet, l’ancien lorientais, était la seule nouvelle tête à être venue renforcer l’effectif stéphanois. Néanmoins, le dossier du défenseur central devrait pouvoir trouver son épilogue avec la signature d’Isimat-Mirin d’ici quelques heures également, selon les sources les plus optimistes. Un renfort indispensable en raison des pépins physique de Loic Perrin depuis le début de la préparation (il a joué son seul et unique match il y’a deux jours, contre Willem II…) et du grand nombre de matches qui attend les verts l’année prochaine.

.

Kevin-Monnet-Paquet

Copyright ASSE

.

Le flou reste encore entier. L’état du mercato stéphanois n’offre encore peu de garanties sur la saison à venir. Et pourtant, loin de tout le remue ménage qui sévit en coulisses, les joueurs semblent pourtant monter crescendo dans leur préparation. Avec 2 victoires, 2 nuls (contre le Standard de Liège et Porto) et seulement une petite défaite, le bilan comptable est plutôt positif. Le contenu également, comme le confiait Christophe Galitier après le match de mercredi soir : « Je suis satisfait du résultat, bien entendu, mais déçu de notre entame. Nous avons joué avec une équipe jeune, ce qui est une des raisons de nos manques de repères. Les joueurs se sont lâchés au fur et à mesure. Le fait d’égaliser a décomplexé nos jeunes, puis les cadres ont pris les choses en main. Les choses se sont décantées après la pause. Je suis satisfait car ce match est un apprentissage pour le groupe, en particulier pour les jeunes. Gagner est toujours important. J’ai retrouvé dans le premier quart d’heure de la seconde période le travail qu’on effectue à l’entraînement ». Même si l’opposition offerte par les Hollandais de Willem II était particulièrement faible, Fabien Lemoine confiait que « marquer 5 buts c’est toujours bien pour la confiance » et « que de cette bonne deuxième période il faudra garder le meilleur pour la suite ».

Malgré tout, les autres rencontres amicales n’ont fait que confirmer les attentes liées aux mercato. Si l’on enlève la ballade contre les hollandais, les stéphanois sont restés muets à 2 reprises, n’inscrivant que 4 buts en 4 matches. Contre Porto (0-0), Erding n’a pas suffisamment pesé sur la rencontre, et a confirmé que l’arrivée d’une nouvelle pointe était devenue indispensable. Même topo pour la défense, bien trop fébrile à chacune de ses sorties (6 buts encaissés en 5 matches).

Si les arrivées très probables d’un défenseur et d’un attaquant devraient pallier ces carences, encore un joueur est souhaité par le coach stéphanois « en fonction des opportunités que le club aura ». Niveau compo, deux options devraient s’offrir à Galtier cette saison. Soit rester fidèle au 4-3-3 qu’il a tant utilisé l’année passée, avec une rotation Erding – Van Wolfswinkel devant, soit opter pour un dispositif plus classique, un 4-4-2 en alignant les deux attaquants et choisir entre Cohade et Corgnet pour accompagner Clément dans l’entrejeu. L’ultime match amical, contre Lens demain, ainsi que les premiers matches de championnat devraient rapidement offrir les premiers éléments de réponse.

En tout cas l’objectif des dirigeants reste le même. Continuer la progression qui est celle de Saint-Etienne depuis quelques années et, surtout, ne pas manquer d’ambitions. Car avec le retour de l’Europe dans le chaudron et l’excellente 4ème place de la saison dernière, les supporters verts se donnent le droit de rêver. Et il serait bien vu de ne pas louper la reprise, contre Guingamp le 9 août, afin de poursuivre sur la lancée de la saison passée.

Tom Masson

@MassonTom1

 

.

Possibles équipe type : (cliquez sur les images pour agrandir)

 

20140801-131409-47649710.jpg

 

20140801-131410-47650353.jpg

 

 

Prochains Matches :

9 août : Guingamp – Saint-Étienne, 1ère journée de Ligue 1

17 août : Saint-Étienne – Reims, 2ème journée de Ligue 1

 

Demain dans le Troisième épisode du TdF des clubs : LILLE

 

TM.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s