Tour de France des Clubs 2014 : PARIS-SG

Champion de France pour la deuxième fois de suite, avec une Coupe de la Ligue en prime, la saison passée, le PSG avait survolé la saison sur un plan national. À contrario, les parisiens avaient connu une grosse désillusion au niveau européen, avec une cruelle élimination en quarts de finale de Ligue des Champions. A moment de préparer l’exercice 2014/2015, les rouges et bleus ont les idées bien claires : il faudra franchir un nouveau palier en Europe.

A 3 jours de son premier match de Ligue 1 contre Reims, partez à la découverte du champion en titre, le Paris Saint-Germain et ses ambitions toujours plus grandes.

 

41702

Copyright psg.fr

 

On avait quitté le Paris Saint-Germain un trophée dans les mains, lors de la remise du titre de Champion de France 2014, on l’a retrouvé début août avec, déjà, une nouvelle coupe dans la besace. Vainqueur du Trophée des Champions samedi dernier grâce à une victoire pleine de maîtrise face à Guingamp (2-0), les parisiens entament cette nouvelle saison, comme l’année passée, de la meilleure des façons. Et à ce sujet, c’est sans doute Zlatan Ibrahimovic qui en parle le mieux: « On a gagné 2-0. J’ai inscrit les deux buts mais c’est la victoire qui me rend le plus heureux. C’était un match important et c’est un nouveau trophée pour l’équipe ».

Plus que de remplir une ligne supplémentaire de son palmarès, le PSG entretient surtout la dynamique de victoires et de résultats qui est la sienne depuis 2-3 ans maintenant, tout en surfant sur les résultats positifs acquis en matches de préparation. Avec 4 victoires sur 5 en amical, même si les adversaires n’étaient pas d’un niveau particulièrement redoutable, la préparation a été globalement positive. 17 buts inscrits, des matches souvent spectaculaires, les parisiens retrouvent petit à petit leurs gammes de l’année passée. Une préparation estivale ponctuée par un Trophée, donc. Joli. « Ce Trophée, c’est une bonne conclusion à notre préparation qui a été très bonne. On voulait finir en ramenant la Coupe à Paris, c’est chose faite », déclarait Ibrahimovic après la rencontre. Sirigu, quant à lui, voit loin : « L’année dernière, on avait aussi gagné le Trophée des champions et ça nous a servis pour le championnat. Espérons que ce soit le cas cette saison »

Car c’est peut-être la seule incertitude (et pas des moindres) qui plane au dessus de la capitale actuellement. Les rouges et bleus, et leur entraîneur en tête, redoutent particulièrement un début de championnat délicat, voire même compliqué. Sirigu en est conscient : « Il faudra encore travailler pour la reprise. Beaucoup de joueurs ont participé à la Coupe du monde et vont arriver tard, mais les vacances ont été courtes, donc on doit faire les choses plus vite que les autres. » Avec une préparation décalée, les internationaux ayant participé au dernier Mondial n’ont pas repris en même temps que le reste du groupe et accusent donc un retard conséquent sur leurs adversaires en Ligue 1. Maxwell, Thiago Silva, Lavezzi, Matuidi, Cabaye mais aussi David Luiz, la nouvelle recrue, n’ont repris l’entraînement collectif qu’hier (mardi 5 août). Lors du premier mois de compétition, les parisiens devraient donc passer leur début de saison à alterner entre joueurs déjà à une forme optimale et joueurs sur le retour. Sirigu confiait d’ailleurs au journal L’Equipe : «Les autres joueurs de L1 ont plus de temps et de vacances pour se reposer et se préparer. Mais on a conscience d’avoir des difficultés à gérer et l’important, c’est de le savoir et de les affronter ».

 

41749

Copyright psg.fr

 

En plus des problèmes humains, il faudra également être vigilant, histoire de ne pas subir le contrecoup d’une préparation très intense. Blanc fait le point : « Comme l’année dernière, on prend un risque parce que l’on travailler beaucoup physiquement. Cela pèse sur les jambes mais on a décidé de faire ça parce que l’on a des échéances qui vont au-delà du mois d’août et du mois de septembre. Il n’y a pas à être rassuré ou inquiet, on se tient à notre programme et on sera prêts quand il le faudra ». Marco Verratti se veut également rassurant : « Lors de cette préparation, chaque jour a été difficile, fatigant, surtout après une telle coupure. On n’a pas beaucoup de temps pour être prêt pour cette nouvelle saison, c’est le cas de tous les joueurs qui ont disputé le Mondial. Forcément, on est moins prêt physiquement que les autres saisons à cette période, mais nous devons redoubler d’efforts pour être prêts pour les matches à venir au mois d’août. Et on le sera ».

Si on met de côté le physique, des interrogations subsistent également autour de l’état psychologique des différents mondialistes. Principalement en ce qui concerne les trois brésiliens, Silva, Maxwell et David Luiz, chez qui la débâcle de la Coupe du Monde a peut-être laissé de lourdes traces. « Les internationaux ont connu des fortunes diverses au Brésil, avec des expériences réussies pour certains, un peu moins pour d’autres. Mais les grands joueurs sont capables de tourner la page et il faut maintenant se projeter tous ensemble vers cette nouvelle saison ».

Au niveau du terrain, le PSG a, pour l’instant recruté deux nouveaux joueurs pour renforcer son effectif. Deux défenseurs, Serge Aurier, le latéral droit de Toulouse et David Luiz, donc, arrivé en provenance de Chelsea. Si le dossier Angel Di Maria nourrit les espérances les plus folles depuis une grosse quinzaine de jours, il est aujourd’hui au point mort. Souvent annoncé très proche de signer, le milieu argentin a pourtant repris l’entraînement avec ses coéquipiers du Real Madrid, comme si de rien n’était. Interrogé à ce sujet en marge du Trophée des Champions, Laurent Blanc n’a pas fait de la signature du madrilène une priorité : « La saison dernière a été exceptionnelle, donc on n’a pas besoin de recruter. Je suis très satisfait du groupe. Il arrivera un autre joueur s’il y a un départ ». Ménez, Alex, Jallet déjà partis, c’est aujourd’hui Chantôme qui semble proche de la sortie. Ce qui ne semble pas être le cas de Ongenda et Bahebeck, tous deux auteurs d’une très bonne préparation et sur qui Laurent Blanc compte s’appuyer cette saison.

En outre, le dispositif du PSG devrait rester très proche de l’année passée. Fruit de toutes les interrogations avec un Cavani « pas épanoui » en tant qu’ailier droit dans le fidèle 4-3-3 de Blanc, un retour au 4-4-2 (à plat ou en losange d’ailleurs) a même été évoqué, permettant d’associer Ibra et Cavani en pointe. Sauf qu’aux dernières nouvelles, l’entraîneur parisien ne devrait pas faire de cadeau à l’uruguayen : « Cavani a dit qu’il était heureux à Paris et que tout n’était pas en jeu par rapport à son positionnement sur le terrain.  J’ai eu un entretien avec lui mais ça restera entre nous. Tous les joueurs ont une position favorite. Mais, moi, ce qui me préoccupe, c’est avant tout d’avoir une équipe performante. Cavani est un joueur qui a une large palette. Il peut jouer bien plus qu’avant-centre… ». En attendant la toujours très hypothétique arrivée de Di Maria, le Paris-SG se dirige vers un 4-3-3 classique s’il venait à conserver l’effectif qui est le sien à l’heure actuelle. (Si l’on en croit RMC, Blanc réfléchirait à jouer en 4-4-1-1 avec Cavani seul en pointe et Ibra en 10).

Loin de ces débats, les parisiens comptent bien attaquer la saison de manière tonitruante. Ibrahimovic a d’ailleurs tenu à rappeler les objectifs qui étaient les siens : « Depuis 2 ans, j’ai gagné 5 trophées. Quand je suis venu à Paris, j’ai dit que je voulais marquer l’histoire, on l’a fait et on continue à le faire. Mais mon travail n’est pas encore terminé ». Et si le PSG devrait encore rafler un nouveau titre de champion à la fin de la saison, accompagné d’une coupe nationale en guise de cerise sur le gâteau, impossible de ne pas penser à la C1. Rappelez-vous les mots de Thiago Silva lors de la remise du Trophée de Ligue 1 : « J’ai ce rêve, cette ambition de remporter la Ligue des champions comme tout le monde ici. Le projet autour du PSG a été construit pour gagner des trophées. Mais notre plus grand rêve, c’est la Ligue des champions et je suis certain que la saison prochaine, nous serons encore plus forts ! ». Maintenant, place au jeu.

 

 

Tom Masson

@MassonTom1

 

.

 Possible équipe type : (cliquez sur l’image pour agrandir)

 

20140806-172429-62669448.jpg

 

IMG_0586

 

Prochains Matches :

9 août : Reims – Paris-SG, 1ère journée de Ligue 1

16 août : Paris-SG – Bastia, 2ème journée de Ligue 1

 

Merci pour votre soutien, ce projet a été un vrai régal à écrire. Merci à ceux qui ont apprécié et également à tous ceux qui ont pu réagir ici ou ailleurs. À très vite pour une nouvelle saison.

 

 

TM.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s