Un week-end en Ligue 1 : Tops/Flops de la 3ème journée

Troisième journée de Ligue 1. Après deux weekend plutôt agréables en buts et en spectacle, les 20 équipes de Ligue 1 nous ont offert trois jours on ne peut plus tristes. Tellement pauvres que j’ai même décidé de placer cette troisième journée en FLOP ! On y reviendra plus tard… Reste qu’en profitant des derniers rayons de soleil avant de retrouver la froideur des cours, je vous propose les TOPS et FLOPS ‘épisode 3’, avec heureusement, des performances admirables et rassurantes. Et il vaut mieux pour tout le monde qu’il en reste un peu.

 

 

TOPS

Bordeaux passe l’été au soleil

image

Comme dimanche dernier contre Monaco (4-1), Bordeaux s’est retrouvé mené au score. Comme dimanche dernier, Bordeaux est allé puiser dans ses ressources pour revenir et s’imposer. S’il est difficile de passer à côté des 2-3 erreurs d’arbitrage qui planent encore au-dessus de leur match face à Nice (3-1), les bordelais ont néanmoins confirmé tous les points positifs qu’ils démontrent depuis le début de la saison. Et comment ne pas saluer – une fois de plus – l’intelligence des choix tactiques de Sagnol; qui auront permis à ses joueurs de s’imposer une troisième fois de rang. Seuls leader avec 9 points sur 9, les girondins peuvent savourer.

 

 

Lens se rassure enfin !

image

J’en serais presque content pour eux. Non pas que je ne porte pas Lyon dans mon cœur, loin de là, mais après un début de saison horrible (2 défaites en deux matches) et une préparation pourrie par leurs interrogations sur leur avenir sportif, les lensois sortent enfin la tête de l’eau. Face à de timides lyonnais (pour ne pas dire plus), les nordistes ont su s’appuyer sur une défense solide et une rapidité d’exécution en contres pour ramener un succès particulièrement précieux de Gerland (1-0). Et quand on voit le match, le score aurait pu être bien plus lourd, si la réussite n’avait pas fui les pieds des sangs et or. Bon pour le moral.

.

Caen commence à avoir l’habitude

image

Si l’on y ajoute leur probante victoire lors de la première journée sur la pelouse de l’Evian-TG (3-0), on commencerait presque à croire que caennais commencent à goûter aux plaisirs des victoires loin de chez eux. Face à Reims, une nouvelle fois portés par un Kanté énorme, les normands sont allés chercher une deuxième victoire de rang à l’extérieur (2-0). Pour la première fois de son histoire, Caen a réussi à s’imposer deux fois de suite loin de ses bases sans prendre aucun but. Et quand on voit le travail effectué par Patrice Garrande et ses hommes depuis la reprise, ça n’a plus rien d’un hasard. A confirmer à domicile, cette fois.

.

 

FLOPS

 

Paris : un être vous manque et tout est dépeuplé

image

Pour la première fois depuis bien longtemps, le PSG ne disposait d’aucun élément de sa colonne vertébrale Sliva-Motta-Ibra au coup d’envoi. Et très franchement, ça s’est vu. Face à une équipe d’Evian courageuse et solidaire en défense, les parisiens ont éprouvé les pires difficultés à dérouler leur jeu de maîtrise et à se créer un minimum d’occasions dangereuses. Les choix tactiques de Laurent Blanc n’ont par ailleurs pas été très brillants (pas de réajustement tactique après la MT, choix de titulariser Matuidi, pas de 3ème attaquant…) et remettent sur la table les polémiques qui entourent l’entraîneur parisien. Résultat, un 0-0 plus que terne, qui coupe la tentative de dynamique amorcée le weekend dernier face à Bastia (2-0). Vivement le retour d’Ibra, comme dirait l’autre…

.

Saint-Étienne loupe le coche

image
Ridicule lors de son match aller en Turquie lors du tour préliminaire de la League Europa (défaite 0-1 face au septième du championnat turc au nom imprononçable), les verts n’ont pas encore entamé leur opération rachat. Face à Rennes, dans un match au combien pauvre en intensité et en occasions de but, Saint-Étienne a été incapable de prendre le jeu à son compte et s’est même permis de gâcher le peu d’opportunités de scorer, comme sur ce penalty, gracieusement offert à Erding par l’arbitre de la rencontre, repoussé de fort belle manière par Benoit Costil. Séduisants lors des deux premiers matches, il serait temps pour les stéphanois de redresser la barre pour de bon, histoire de reprendre une route à la hauteur de leurs ambitions. Et ce dès le match retour de jeudi, contre ces fameux turcs.

 

 

3ème journée de Ligue 1 : plus jamais ça !

image

J’aurais pu choisir de dézinguer les performances de nos clubs français la semaine dernières lors de leurs différents tours préliminaires européens, et puis non. J’ai préféré placer en troisième et dernier flop l’ensemble de cette troisième journée, une des moins prolifiques en buts depuis la 17ème journée de la saison 2010/2011, avec 14 petits buts. En plus de l’ennui de deux 0-0 (Evian-PSG et ASSE-Rennes), de nombreuses décisions arbitrales ont fait débat. Les plus criantes nous arrivent évidemment de Nice, où 3 voire 4 choix de l’homme en jaune peuvent facilement être contestées. M’enfin bon, après 2 premiers week-end un peu fous, où aucune équipe n’émettaient le souhait de calculer, cette 3ème journée marque donc le véritable retour de notre bonne vielle Ligue 1, la vraie. Avec des défenses qui doivent (déjà) se rassurer et des attaquants encore vacances, il n’y a pas de quoi être très optimiste. Mais si le mondial brésilien nous avait presque fait oublier la définition de l’ennui, cette troisième journée de L1 était là pour le rappeler. Dommage.

Tom Masson

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s