Brésil – Pays-Bas : La Seleçao coule encore

Si la sélection brésilienne voulait finir sur une bonne note, histoire de redorer et de sauver ce qu’il pouvait encore l’être après la débâcle contre l’Allemagne (1-7), elle aura finalement sombré, une fois de plus, face aux Pays-Bas. Une défaite 3-0. Les Oranjes, quant à eux, finissent 3ème du mondial.

 

Copyright FIFA

Copyright FIFA

 

La débacle aura été totale. Jusqu’au bout du bout, la Selecao a vécu un véritable cauchemar. 4 jours après avoir été humiliée chez elle, devant son public, la sélection auriverde a une nouvelle fois sombré face aux Pays-Bas. Une défaite 3-0, implacable et quasiment sans bavure, qui conclue un mondial absolument horrible.

S’il avait fallu un peu plus de 20 minutes aux allemands pour mettre à terre les brésiliens, 15 petites minutes auront suffit aux néerlandais pour enfoncer davantage un collectif encore très marqué par la débâcle de Belo Horizonte. Menés au score après 2 minutes de jeu seulement, après un penalty de Van Persie, consécutif à une faute de Thiago Silva (1-0, 2ème), les protégés de Scolari vont se faire breaker avant même que le quart d’heure de jeu n’ait été dépassé. A la réception d’une mauvaise relance de Luiz, Daley Blind, complètement seul au point de penalty, est venu crucifier une défense encore aux abois (2-0, 15ème).

Une succession rapide de buts, les premiers sifflets qui descendaient des travées de l’enceinte de Brasilia, les premières images de supporters (encore) en pleurs, tous les symptômes du naufrage de mardi soir semblaient ressurgir. Touchés au plus profond d’eux mêmes, les brésiliens ont néanmoins semblé vouloir offrir une réaction d’orgueil et une remontée d’honneur à leurs supporters. Malheureusement, le peu d’intentions qu’ils ont voulu frucitifer ont souvent echoué. A leur actif, une percée d’Oscar, un coup-franc de ce dernier ou encore une frappe de Ramires mais sinon pas grand chose.

Après, il est évident que la réussite n’aura pas été brésilienne, il est aussi incontestable qu’ils n’ont pas été vernis par l’arbitrage (un penalty oublié sur une faute d’Oscar, notamment); mais comment ne pas concéder que le Brésil aura une fois de plus failli ?

Dans un 4-3-3 remodelé avec un Oscar un peu plus bas, la Selecao aura été absolument inexistante au milieu, symbolisée par une récupération extrêmement faible. Elle aura également manqué d’impact devant, et la prestation de sa défense a été effrayante. A l’image de ses dernières prestations, en somme. Sauf que sans Neymar, la chanson n’est pas la même.

A l’inverse, les néerlandais n’ont jamais perdu le nord, ce soir. Si Van Gaal avait concédé avant le match qu’il n’avait que faire de cette petite finale, ses joueurs ont pourtant fait ce qu’il fallait. Dans son classique 3-5-2, ils ont réussi à combiner possession et contre rapides mettant en difficultés leurs adversaires sur chacune de leurs offensives. A chaque fois que Robben – étincelant après sa demie ratée – montait avec le ballon, un frisson semblait parcourir l’arène de Brasilia. Les Oranjes vont même rendre la fête totale avec une troisième réalisation, de Wijnaldum, au bout des arrêts de jeu (3-0, 90ème+3).

Il est maintenant l’heure pour les brésiliens de panser les plaies, de guérir les maux et les traumatismes vécus par tout un peuple cette semaine. Soigner les blessures et les marques d’un naufrage jusqu’à cicatrisation, pour recommencer d’une page neuve et se tourner vers le futur. Car pour la première fois de son histoire, la Selecao s’est inclinée deux fois de suite à domicile, encaissant une valise de 10 buts en deux matches. Et très franchement, pour oublier une telle déroute, il va falloir du temps, beaucoup de temps.

Tom Masson

4 réflexions sur “Brésil – Pays-Bas : La Seleçao coule encore

  1. Frantz dit :

    Merci Tom pour ce brillant compte-rendu.Il reflète bien la déchéance du Brésil.En effet il va falloir maintenant penser à panser les plaies.Cet entraîneur est-il encore l’homme de la situation?Courage, amis brésiliens, nous sommes aussi passés par ces moments difficiles..

Répondre à Frantz Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s