PSG-Reims

reims

 

Paris à l’arrachée

 

Les parisiens qui recevaient Reims ont gagné très difficilement, 1-0.

Les rémois, qui ont totalement dominé la première période, auraient pu espérer mieux. Il y a longtemps eu la place, pour eux, de faire un exploit.

Sirigu, une nouvelle fois excellent, a encore sauvé les siens, notamment avec ce superbe penalty arrêté.

Plus que la victoire, les parisiens ont encore déçu. Avec un onze de départ expérimental en raison des absences, les parisiens n’ont réussi à tuer le match.
permis à Paris de remporter les trois points.

À quelques jours du match contre Zagreb pour le troisième match de Champions League, Paris ne s’est pas rassuré. 

 

Pour ce 13 ème PSG-Reims de l’histoire, en raison des nombreuses absences au milieu de terrain et du match de Ligue des Champions de la semaine prochaine, Carlo Ancelotti a mis en place un onze de départ inédit avec notamment Thigo Silva en deuxième milieu récupérateur aux côtés de Matuidi.

Malgré toutes les statistiques en leur défaveur, les rémois sont directement entrés dans le match, sans complexe. Avec deux occasions franches dès la quatrième minute, Sirigu a du s’employer pour contrer le centre de l’extérieur du droit de Glombard et une frappe de Diego aux vingts mètres.

Les rouges et blanc ont privilégié un jeu court et direct vers l’avant après la récupération du ballon. Ils ont tellement bien appliqué les consignes de leur entraîneur, qu’ils ont eu énormément d’occasions. A la suite d’une main de Van Der Wiel, les protégés d’Hugo Fournier auraient pu mener, si Sirigu n’avait pas superbement détourné le penalty de Diego (39 ème). Une domination devenue étouffante avant la pause avec des occasions successives de Souaré (45 ème, 45 ème+1).

Un jeu fluide qui a posé beaucoup de problèmes aux parisiens en première période, des parisiens ayant très peu d’opportunités, hormis un coup-franc d’Ibra (13 ème), une frappe de Maxwell sans grande difficultés pour Agassa et la plus dangereuse, une frappe de Gameiro sauvée in-extremis par Mandi (30 ème). Pendant 45 minutes, les parisiens ont cherché des solutions, en vain, face à une équipe bien en place.

En deuxième période, emmenés par un Matuidi, une nouvelle fois omniprésent, les rouges et bleus ont eu un nombre incroyable d’occasions. Ce dernier qui a eu des possibilités, notamment à la 55 ème minute, où sa frappe est repoussée par la barre.

Le seul et unique but de ce match, est venu par Gameiro. A la réception d’un très bon centre de Maxwell, il reprend a bout portant, de la tête, pour crucifier Agassa et libérer le parc. (65 ème).

Les parisiens ont alors essayé d’inscrire ce deuxième but si précieux, histoire d’éviter un scénario comme celui d’hier, à Chaban-Delmas. Tout d’abord par Ibrahimovic d’un tir du gauche (77 ème), puis du droit (81 ème), ou encore par Menez qui s’est procuré deux énormes possibilité (84 ème, 86 ème). Une frappe du gauche repoussée par le montant gauche d’Agassa aurait aussi pu faire mouche. (64 ème)

Mais sans ce deuxième but, Reims y a cru. Alors que les parisiens jouaient avec 7 défenseurs, et malgré leur fatigue flagrante, les troisièmes du dernier exercice de Ligue 2 ont essayé. Courtet à la 76 ème ou encore Toudic d’un superbe ciseau, effleuré par la barre, n’ont pu arracher ce but.

 

Paris a gagné, et c’est bien le principal. Les parisiens n’ont pas convaincu ce soir, face à de valeureux rémois. Les parisiens devront bien travailler afin de préparer dans les meilleurs conditions ce match face à Zagreb la semaine prochaine.

 

Tom Masson

@MassonTom1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s