Retraite Ferguson : Au revoir et merci…

20130509-173318.jpg

Cette fois, c’est la bonne. Ferguson quitte officiellement son poste d’entraîneur sur le banc des Reds Devils après 26 années de (très) bons et loyaux services. Je n’avais en aucun cas prévu décrire pendant les vacances mais face à une telle nouvelle, en avais-je réellement le choix ? Rapide retour en arrière sur un homme mythique.

On ne connaîtra sans doute jamais les raisons exactes de son départ mais une chose est certaine, il part avec une passion toujours intacte. Celle qui, il y’a près de 30 ans déjà, l’a poussée à venir prendre les rênes de ce club incroyable. Car oui rappelons le, « Fergie » est avant tout un entraîneur passioné. Un « Guy Roux » britannique en quelques sortes. Sauf qu’à la différence de son homologue français, Sir Alex aura marqué les esprits de TOUS les fans de foot et même les autres, parfois.

Alors évidemment, tout le monde se demande : « mais pourquoi quitter le navire maintenant ? » Dans le communiqué publié par le club sur son site internet, le coach anglais affirme « qu’il n’a pas pris cette décision à la légère » et que « c’était le bon moment ». Soucieux de laisser un club en parfait état sur le plans sportifs certes, mais aussi au niveau économique. Il confirme : « «Il était important pour moi de quitter le club au pic de sa forme. Nos structures d’entraînements sont parmi les meilleures et Old Trafford est l’un des principaux lieux sportifs dans le monde.». Jusqu’au bout, Ferguson reste incroyable.

Et oui je le redis, jusqu’au bout. Ce qu’a réalisé Ferguson à Manchester est tout simplement énorme. Près de 40 trophées, dont 2 Champions League, 13 titres de champions d’Angleterre, 1 Coupe d’Europe des vainqueurs de Coupe ou en encore 9 coupes nationales… Et la liste est encore longue. Mais cette année, son élimination précoce en C1, suite à un arbitrage un peu litigieux lors du match retour contre Madrid, l’a profondément touché. De plus, le souhait de se rapprocher de ses proches à aussi peser dans la balance, mais l’important n’est pas là.

Car oui, malgré cette contre performance, l’entraîneur écossais peut-être fier et partir la tête haute. Fier de pars son palmarès oui, mais aussi du travail effectué dans ce club suite à sa propre volonté de « Construire un club de football, et pas seulement une équipe de football » d’après ses dires. Il laissera un trace impérissable dans cette ville à jamais et encore plus dans les cœurs des supporteurs qui lui doivent beaucoup. Derniere chose, il aura aussi le mérite d’avoir réussi à contrer Manchester City et ses millions… Stupéfiant. Nul doute que le dernier match de la saison le 19 mai prochain contre West Brom risque d’être émouvant. Certainement l’occasion de lui dire une dernière fois « Thanks Sir Alex ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s