France – Allemagne : Les Bleus la tête haute

Sous la chaleur accablante de Rio, la France s’est inclinée face au réalisme allemand (1-0). La déception est de mise. Mais les français sortent la tête haute.

20140704-201005-72605770.jpg

Copyright FIFA

 

Cette fois ça y’est, l’histoire est finie. Le périple et l’histoire un peu folle – mais terriblement palpitante – qu’avait crée les bleus dans cette Coupe du Monde a donc pris fin. Les rêves de titre avec. Au terme d’un match frustrant (pour ne pas dire plus), les joueurs tricolores quittent la compétition avec des regrets, certes. Mais beaucoup, beaucoup de fierté.

Face à l’Allemagne, cette jeune équipe aura découvert les matches de haut niveaux et les petits détails, les petits riens qui font l’issue de ces derniers. L’Equipe de France n’aura pas été ridicule, loin de là. Mais ce quart de finale n’aura pas échappé à la règle : il s’est joué sur un détail, un de trop. En concédant une faute aussi inutile que stupide, Paul Pogba a offert une opportunité en or aux joueurs de la Mannschaft. Mats Hummels ne s’est pas fait prier pour en profiter, en donnant un avantage décisif aux siens, d’une tête puissante sous la barre de Lloris (0-1, 13ème).

Les joueurs allemands s’en sont contentés. Avec la possession du ballon, ils ont ensuite eu la majeure maitrise de ce match, se contentant de bien défendre et de se reposer sur grand, très grand gardien.

Si Deschamps aura bien essayé de remodeler son schéma tactique, en passant en 4-2-3-1 après l’entrée de Rémy, afin d’apporter un peu plus de percussion et de se montrer bien plus dangereux sur les phases offensives, l’Equipe de France aura buté sur un Neuer imparable. Sur une reprise de Valbuena (42ème), mais aussi devant Benzema (76ème), le gardien munichois aura fait preuve d’une facilité déconcertante pour repousser les tentatives bleues. Dans le temps additionnel, Karim Benzema a sûrement cru égaliser mais a, une fois de plus, buté sur le portier allemand (90ème+4).

Elle le sait, l’Equipe de France revient de loin. Et ce soir, même si la déception est de mise, elle aura néanmoins réalisé une admirable compétition. Face à l’Allemagne, les bleus n’auront pas démérité, une fois de plus. Mais face au réalisme allemand, elle sera tombée. Si je n’aime pas trop parler de « bonnes défaites », et que les larmes de Griezmann sont révélatrices des espérances françaises dans cette compétition, ce match aura forcement des retombées positives pour la suite.

Une fois la désillusion passée, il faudra se concentrer sur un futur proche et un Euro 2016, chez nous, qui arrive à grands pas. Et avec une équipe aussi généreuse et valeureuse que celle-ci, un public français retrouvé et une compétition sur notre territoire, ils se pourraient bien que nos rêves bleus blancs rouges reprennent très bientôt. MERCI LES BLEUS.

 

Tom MASSON

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s